17 août 2020

Cinétoiles Saison 2020 : chers adhérents, au mois d’octobre nous reprenons la suite de la programmation, avec les 6 derniers films.

3 séances vous seront proposées, à 16h, 18h et 20h30 : il faudra impérativement en choisir une afin de respecter la distanciation due à la COVID.
Vous pourrez le faire lors du Forum des Associations Culturelles qui se tiendra le samedi 5 septembre au matin, Avenue d’Espagne, devant le Lycée Déodat de Sèverac, ou bien à la librairie Le Cheval dans l’Arbre, Bd Maréchal Joffre.

Voici les dates retenues :
– Jeudi 8 octobre : “Les Misérables” (France) de Ladj Ly, durée 1h42, séances à 16h, 18h et 20h30.
– Jeudi 15 octobre : “So long, my son” (Chine) de Wang Xiaoshuai, durée 3h05, ATTENTION!!
Séances à 15h, 18h15 ET 21H30.
– Jeudi 5 novembre : “Les invisibles” (France) de Louis-Julien Petit, durée 1h42, séances à 16h, 18h et 20h30.
– Jeudi 12 novembre : “Wild Life” (USA) de Paul Dano, durée 1h45, séances à 16h, 18h et 20h30.
– Jeudi 19 novembre : “Portrait de la jeune fille en feu” (France) de Céline Sciamma, durée 2h, séances à 16h, 18h15 et 20h30.
– Jeudi 26 novembre : “It must be heaven” (Palestine) de Elia Suleiman, durée 1h37, séances à 16h, 18h et 20h30.

En temps normal, d‘octobre à mai, Cinetoiles, votre club de cinéma à Céret, projette tous les 15 jours le jeudi soir un nouveau film lors de 2 séances.
L’une à 18h30, l’autre à 20h50 au cinéma Cérétan, Bd Clémenceau, en face de la Poste.

PROCHAIN FILM

Les Misérables
8 octobre
de Ladj Ly / France / 1h42


Ladj Ly met en scène la banlieue de Montfermeil en Seine-Saint Denis où il est né et continue de vivre. A 17 ans, il filme avec sa caméra numérique les émeutes de 2005,dans le quartier des Bosquets. C’est une bavure policière qui lui inspire son court-métrage, nommé aux Césars; il
en fera un long-métrage, primé à cannes en mai 2019.

“Les Misérables”, ce sont aussi bien les habitants des quartiers que la police. Cet univers de misère est pour tout le monde. Une minorité de policiers se comporte mal, il y a une minorité de délinquants mais on ne parle que d’eux, dit le réalisateur.

Un thriller urbain fougueux assorti d’un commentaire social cinglant sur l’état actuel de la banlieue parisienne.

avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
France / Prix du Jury à Cannes 2019 / 1h42