Faute d’amour
29 mars
d’Andrei Zviagintsev / Russie / 2h08

Classé dans : Films-passes | 0

Andrei Zviagintsev ne donne pas cher du genre humain. Dans le paysage désolé du chauvinisme, de la bigoterie et de l’égoïsme qui enserrent la société russe, l’auteur de « Léviathan » cherche avec frénésie des raisons de ne pas se décourager, entraînant son film et son public dans cette quête.

Cette fois, c’est le triangle infernal, mère-père-enfant qui détermine le cours du récit mais à côté des destins individuels, il continue de faire résonner le cours de l’Histoire (le film commence en 2012 et se termine avec les nouvelles de la guerre en Ukraine orientale).

Zviagintsev dissèque avec la franchise qu’on lui connait la brutalité des rapports humains dans un pays rongé par la haine.
« Faute d’amour » se déploie comme un grand poème triste,une déploration sincère.

d’Andrei Zviagintsev
Russie, 2h08
avec Mariana Spivac, Alexei Rozin, Marina Vassilieva, Andris Keiss.
Prix du Jury Cannes2017.